Art de vivre

L’art de prendre un café en Italie

Véritable élixir, le café soulève les passions : les façons de le préparer, de le commander et de le consommer sont si nombreuses qu’il faudrait écrire une thèse sur le sujet. Mais avec ces quelques notions de base, vous pourrez apprécier l’art du café à l’italienne en évitant l’étiquette « touriste » lors de votre prochain voyage.

  1. Prendre un café ponctue la journée. Aller au bar représente plusieurs rendez-vous quotidiens, et offrir le café à la maison est un geste d’hospitalité.
  2. On vous sert un verre d’eau avec votre café ? Buvez-le avant, pour nettoyer votre palais et ainsi apprécier pleinement cette saveur que vous aimez tant.
  3. Vous avez demandé un latte et on vous présente un verre de lait ? Non, le barista ne s’est pas trompé. Vous savez maintenant qu’il faut spécifier caffè latte.
  4. La plupart des Italiens boivent leur café al banco. C’est-à-dire debout, au bar, en 3 gorgées et en 30 secondes.
  5. Lorsque vous commandez un café en Italie, on vous sert un espresso. Inutile, donc, de préciser: caffè espresso.
  6. Le cappuccino se boit avant 11h. Si vous souhaitez que tout le monde sache que vous n’êtes pas du coin, commandez-en un après le repas.

  • Prendre un café ponctue la journée. Aller au bar représente plusieurs rendez-vous quotidiens, et offrir le café à la maison est un geste d’hospitalité.
  • On vous sert un verre d’eau avec votre café ? Buvez-le avant, pour nettoyer votre palais et ainsi apprécier pleinement cette saveur que vous aimez tant.
  • Vous avez demandé un latte et on vous présente un verre de lait ? Non, le barista ne s’est pas trompé. Vous savez maintenant qu’il faut spécifier caffè latte.
  • La plupart des Italiens boivent leur café al banco. C’est-à-dire debout, au bar, en 3 gorgées et en 30 secondes.
  • Lorsque vous commandez un café en Italie, on vous sert un espresso. Inutile, donc, de préciser: caffè espresso.
  • Le cappuccino se boit avant 11h. Si vous souhaitez que tout le monde sache que vous n’êtes pas du coin, commandez-en un après le repas.

 

C’est la rivoluzione!

Oui, les Italiens sont profondément attachés aux traditions. Mais tranquillement, ils s’ouvrent au changement… ou du moins, ils y sont exposés. Bien qu’aller prendre un café, pour eux, n’est pas synonyme d’aller placoter des heures durant, comme c’est le cas ici, ils sont de plus en plus nombreux à prendre le temps de s’attabler. On trouve là-bas, petit à petit, des cafés de troisième vague accueillant une clientèle plus jeune, plus hipster. L’«Italien-qui-boit-son-café- et-s’en-va » côtoie maintenant un voisin qui commande un café pour emporter… dans un contenant en carton ! Un phénomène tout à fait nouveau en Italie ! Et, o Dio ! de grandes chaînes de café sont en train de s’établir sur des sites historiques.