Dossier

Cuisine du marché

Ça me met de bonne humeur !

Quand je découvre que l’on aménage des étals à l’extérieur du marché public, ça me fait sourire. Depuis quelques semaines déjà, les maraîchers se sont installés… et mes visites sont assidues. Quel bonheur !

La première semaine est comme des retrouvailles, on s’informe, on jase. Comment s’est passé l’hiver ?
Le confinement ? Comment vont les champs et quelles sont les primeurs ?

Mes menus sont, bien sûr, composés des produits du marché qui sont souvent très peu transformés. Pas besoin de penser à ce qu’on va manger, on n’a qu’à se laisser guider par nos coups de cœur en priorisant ce qui ne fait que passer.

Manger local va de soi. Maintenant plus que jamais d’ailleurs. Pourquoi aller chercher ce qui vient de plus loin ?

Profitons-en. C’est le temps de suivre les arrivages, de sortir nos classiques de saison, de fouiner pour rafraîchir notre répertoire et de se laisser tenter par un mariage de saveurs. ☺