Dossier

Panettone : un peu d’Italie dans nos Fêtes

S’il y a une douceur en Italie qui représente les Fêtes, c’est le panettone, une spécialité de Milan. J’en raffole! J’en offre, j’en reçois… Bref, j’ai fait mienne cette tradition italienne, qui s’installe ici depuis quelques années.

Cette pâte briochée, traditionnellement confectionnée avec des fruits confits ou des raisins secs, se décline maintenant en plein de variantes : au chocolat, à la crème, avec de l’alcool ou des pistaches, et même à l’érable. Sa fabrication demande un savoir-faire certain, des ingrédients de première qualité et 4 jours de travail. Il se déguste nature ou avec du beurre. Le panettone est aussi délicieux en toasts ou en pain doré pour le petit-déjeuner, en collation l’après-midi avec un bon café ou un bon thé, ou en fin de repas accompagné d’un vin de dessert ou encore farci de crème glacée.

On peut se procurer d’excellents panettones industriels, souvent offerts dans de jolis emballages dans les épiceries italiennes ou même dans les supermarchés. Celui de Stefano Faita remporte un franc succès. Et aussi Loison, Attilio Servi Pasticceria, Pepe Mastro Dolciere, Muzzi, Rustichella d’Abruzzo, Bonifanti BreraMilano1930, etc.

On en trouve de plus en plus fabriqués de façon artisanale par des boulangers passionnés. Je pense, entre autres, aux boulangeries La meunerie urbaine, VIVA des Co’Pains d’abord et Le pain dans les voiles, Elena, Arte & Farina, Merci la vie, Hof Kelsten, Toledo, Automne… Je vous laisse le soin d’explorer votre région. À noter que les panettones artisanaux se conservent moins longtemps, à vérifier lors de l’achat.

Si vous avez envie de succomber vous aussi, je vous propose deux recettes. Une crème de mascarpone pour ajouter une touche festive. Et un pain doré au four, simple et réconfortant. On le prépare à l’avance, on l’enfourne et on se détend.

 

Disponible en librairie et à ko-editions.ca