Dossier

Zucchini et cie.

Cette courge d’été, qui se mange immature avant que son écorce épaississe, est d’origine italienne. Ici, on se promène entre l’appellation courgette ou zucchini, et en Italie, selon la région, on dit zucchino/zucchini (au pluriel) ou zucchina/zucchine (au pluriel).

La ratatouille est souvent le premier plat qui nous vient en tête quand on pense à la courgette, mais celle-ci est délicieuse apprêtée de multiples façons. Tranchée, en julienne, râpée, crue, rôtie, farcie…

Bon à savoir

On la choisit bien ferme. Plus petite est la courgette, plus dense est la chair. Plus grosse est la courgette, plus fade est la chair.

Dorée ou rôtie, elle se bonifie. Pour certaines recettes, on peut la dégorger avec du sel pour en concentrer la saveur. Pour chaque ½ lb de courgette, il faut compter environ ½ c. à thé de sel. On la tranche puis on dépose le tout dans une passoire durant 20 minutes, et on presse ensuite dans un linge pour en retirer l’eau.

La courgette nous offre des fleurs magnifiques, que l’on peut notamment farcir et frire façon tempura. À l’apéro, avec un peu de sel et du citron, c’est à tomber! Je me souviens encore de celles que j’ai goûtées en Toscane, la toute première fois ☺

Elle aime la présence de ses amis les œufs, la menthe, le basilic, l’origan, l’aneth, l’estragon, la coriandre, le gingembre, l’ail, le citron, le fromage, le poivron, les tomates, les olives…

Six recettes que j’aime particulièrement :

Disponible en librairie et à ko-editions.ca